Avis et communiqués

Rapport du conseil des ministres tenu à Diourbel

 

      Comité technique préparatoire au Conseil interministériel et du Conseil des ministres décentralisé à Diourbel  

                 CONTEXTE ET GENERALITES

1. Aspects physiques 

Située entre 14°30 et 15° de latitude nord et 15°40 et 16°40 de longitude ouest, la région de Diourbel couvre une superficie de 4769 km2. Elle est limitée au sud, à l’ouest et au nord par la région de Thiès ; au sud et à l’est par la région de Fatick ; la région de Louga constitue la limite nord et est.  La pluviométrie varie entre 400 et 500 mm. Le climat est  de type soudano-sahélien. Le climat  de la région est de type sahélien, avec des précipitations moyennes se situant autour de 400 mm environ. Les températures sont de 35° C en moyenne, avec des maxima de 40° C et des minima de 20° C.  C’est une région continentale par excellence. En effet, elle ne dispose ni de frange maritime, ni de cours d’eau pérennes. L’hydrologie de surface est quasi inexistante ; les vallées fossiles du Sine et du Car-Car n’arrivent plus à stocker l’eau de pluie. La végétation est peu abondante et se présentant essentiellement sous forme d’arbres isolés, ou de savane-parc à prédominance d’Acacia albida (Kad), de Balanites aegyptiaca (Soump) ou d’Adansonia digitata (Baobab).  

2. Organisation administrative La région est subdivisée en trois départements (Bambey, Diourbel et MBacké), huit arrondissements (Baba Garage, Lambaye et NGoye dans le Bambey, NDindy et NDoulo dans le Diourbel, Kael, NDame et Taïf dans le MBacké) et trente six (36) communautés rurales et trois (3) communes.

la suite consultez le site de l'ARD.  http://arddiourbel.org/