Avis et communiqués

Organisation administrative de la région

En application du décret n° 2002-166 du 21 février 2002 fixant le ressort territorial et les chefs lieux de régions et de départements, les communautés rurales de Taïf et Sadio - précédemment parties intégrantes de l’arrondissement de Colobane (département de Gossas, région de Fatick) sont rattachées au département de Mbacké. Ainsi, le nouvel découpage administratif et territorial fait de Taïf le huitième arrondissement de la région. La région de Diourbel compte aujourd’hui trois (3) départements, huit (8) arrondissements, trente quatre (34) communautés rurales, trois (3) communes et plus d’un millier de villages ou hameaux (Carte n°2).
Le département de Bambey englobe onze (11) communautés rurales. Il abrite quatre (4) des six (6) communautés rurales présentant les plus petites superficies de la région (Réfane 62 Km², Ndangalma 78 K m², Ngogom 82 K m², Ndondol 90 Km²). La communauté rurale la plus vaste du département est celle de Keur Samba Kane (189 K m2).
Le département de Diourbel renferme dix (10) communautés rurales. A l’exception de
Ndoulo(164 Km²) et Tocky (175 Km²), elles sont toutes classées dans le lot des
communautés rurales de taille moyenne à l’échelle de la région.
Le département de Mbacké englobe treize (13) communautés rurales. Mbacké est le
département le plus étendu de la région (47,03% de la superficie régionale). Il contient les arrondissements les plus vastes de la région Ndame (1039 Km²) et Kael (804 Km²).
L’arrondissement de Ndame couvre à lui seul, 46,32 % du département de Mbacké.
L’arrondissement le plus restreint, celui de Taïf, couvre une superficie de 400 Km².

Carte 2 : Région de Diourbel : Découpage administratif