REPARTITION SPATIALE DE LA POPULATION

La région de Diourbel concentre un peu plus de 10% de la population nationale sur un territoire représentant 2,4% seulement de la superficie du Sénégal.Après la région de Dakar(plus de 4000 habitants/km²),Diourbel est la plus densément peuplée avec 221habitants/km² en 2002.Cette forte densification globale présente un déséquilibre très accentué. Le département de Mbacké,avec 2243 km2, soit 47% de la superficie de la région concentre près de 56,7% de la population régionale. La densité de la population varie entre 181 habitants/km² dans les départements de Bambey et de Diourbel et 266 habitants/km² dans le département de Mbacké. Touba contribue pour beaucoup à ce déséquilibre.La population est très inégalement répartie sur le territoire régional.
En 2002, plus de la moitié de la population (58,1%) réside dans le département de Mbacké. Bambey et Diourbel concentrent respectivement 22,5% et 19,4% de la population régionale.
L’évolution entre 1976 et 2002 montre une baisse de plus de 14 points du poids
démographique dans les départements de Bambey et Diourbel par rapport au volume global de la population régionale. Pour la même période, Mbacké gagne 28 points. A ce rythme, le département de Mbacké concentrera prés de 70% de la population régionale en 2012.
L’affluence des populations vers Touba est la principale cause de la concentration croissante et rapide de la population dans ce département.